Prier et observer

La prière peut prendre des formes différentes selon le genre de spiritualité dans lequel nous nous inscrivons. Ainsi, certains cultivent l’intériorité dans la prière. Ils se concentrent dans leur pensée. D’autres inscrivent la prière dans leur être tout entier. Jürgen Moltmann nous introduit dans une prière où les différents sens de l’homme sont associés.

En effet, l’Esprit Saint anime l’homme tout entier dans ses différentes composantes. Il suscite une dynamique de vie. Cette  dynamique suscite en l’être humain créativité et expression. Et, dans cette dynamique, l’être humain participe à la Création.  Alors la prière ne se blottit pas dans un repli sur soi même. Elle s’ouvre sur le monde.

Jürgen Moltmann exprime cette orientation en ces termes : « Observer et prier. Prier et observer ». « La prière n’est pas isolée. Elle est toujours reliée à l’observation » (p. 78). Cette perspective est encore souvent méconnue. « Pour beaucoup de gens, l’idée que la prière a quelque chose à voir avec l’observation, l’attention, l’anticipation de la vie est loin d’être acquise » (p.78). Et pourtant, en priant, nous sommes appelés à nous adresser à Dieu dans le monde tel qu’il est, à discerner l’œuvre de Dieu en cours dans ce monde. En priant, nous voyons ainsi à la fois les menaces et les bénédictions. « Dans la prière, nous exprimons notre attente de Dieu qui vient et notre attention aux signes de sa venue » (p.84).

Ainsi, prier, c’est aussi voir.  Jésus s’est plaint que beaucoup de ses contemporains ne voyaient pas, n’entendaient pas. Ils ne percevaient pas la venue du Royaume de Dieu.

Au contraire, nous sommes appelés à découvrit l’œuvre de Dieu. « Je m’attend à la présence de Dieu dans tout ce que je rencontre et tout ce que je fais… Il n’y a rien de plus exaltant que de percevoir l’histoire de ma vie avec Dieu. Qu’est ce que Dieu a en projet pour moi ? Qu’est ce que Dieu attend de moi ? Qu’est ce qu’il me dit au sujet des choses qui arrivent dans mon univers, et la réponse à apporter. Les gens qui savent qu’il y a quelqu’un qui les attend, n’abandonnent jamais. Et nous sommes attendus » (p.85).

Jean Hassenforder

Source : Jürgen Moltmann. In the end…The beginning. The life of hope. Fortress Press, 2004.

Commentaire

O, notre Dieu, apprend nous à nous savoir attendu par toi, à nous attendre à toi… à percevoir ton œuvre et tout ce que tu réalises. A travers les signes de ta présence agissante, fais nous grandir dans la confiance en toi.

Ecrit par Jean Hassenforder

Pas encore de commentaires.

Commenter

Message

Current month ye@r day *