Modele de sujet

Comme les systèmes sont devenus de plus en plus complexes, le rôle de la modélisation conceptuelle s`est considérablement élargi. Avec cette présence élargie, l`efficacité de la modélisation conceptuelle à capturer les fondamentaux d`un système est en cours de réalisation. En s`appuyant sur cette réalisation, de nombreuses techniques de modélisation conceptuelle ont été créées. Ces techniques peuvent être appliquées dans plusieurs disciplines pour augmenter la compréhension des utilisateurs du système à modéliser. [6] quelques techniques sont brièvement décrites dans le texte suivant, cependant, beaucoup d`autres existent ou sont en cours de développement. Certaines techniques et méthodes de modélisation conceptuelle couramment utilisées comprennent: la modélisation de workflow, la modélisation des effectifs, le développement rapide d`applications, la modélisation de rôle objet et le langage UML (Unified Modeling Language). La modélisation d`entité-relation (ERM) est une technique de modélisation conceptuelle utilisée principalement pour la représentation du système logiciel. Les diagrammes entité-relation, qui sont un produit de l`exécution de la technique ERM, sont normalement utilisés pour représenter des modèles de base de données et des systèmes d`information. Les principaux composants du diagramme sont les entités et les relations. Les entités peuvent représenter des fonctions, des objets ou des événements indépendants. Les relations sont responsables de la relation entre les entités les unes aux autres. Pour former un processus système, les relations sont combinées avec les entités et tous les attributs nécessaires pour décrire davantage le processus.

Plusieurs conventions de diagrammes existent pour cette technique; IDEF1X, Bachman, et EXPRESS, pour n`en nommer que quelques-uns. Ces conventions ne sont que différentes façons de visualiser et d`organiser les données pour représenter différents aspects du système. Les modèles d`entité-relation ont eu une large application dans la construction de systèmes d`information destinés à soutenir des activités impliquant des objets et des événements dans le monde réel. Dans ces cas, ce sont des modèles qui sont conceptuels. Cependant, cette méthode de modélisation peut être utilisée pour construire des jeux informatiques ou un arbre généalogique des dieux grecs, dans ces cas, il serait utilisé pour modéliser des concepts. Le terme modèle conceptuel peut être utilisé pour désigner les modèles qui sont formés après un processus de conceptualisation ou de généralisation. [1] les modèles conceptuels sont souvent des abstractions de choses dans le monde réel, qu`elles soient physiques ou sociales. Les études sémantiques sont pertinentes aux différentes étapes de la formation de concept.

La sémantique est fondamentalement sur les concepts, le sens que les êtres de pensée donnent à divers éléments de leur expérience. Interface cerveau-ordinateur (BCI); Schéma spatial commun; Électroencéphalogramme (EEG); Modèle Intersujet; Apprentissage automatique; Imagination de mouvement dans la logique, un modèle est un type d`interprétation sous lequel une déclaration particulière est vraie. Les modèles logiques peuvent être largement divisés en ceux qui tentent seulement de représenter des concepts, tels que des modèles mathématiques; et ceux qui tentent de représenter des objets physiques, et des relations factuelles, parmi lesquels sont des modèles scientifiques. Dans la modélisation des processus métier, le modèle de processus d`entreprise est souvent appelé modèle de processus d`entreprise. Les modèles de processus sont des concepts fondamentaux dans la discipline de l`ingénierie des procédés. Les modèles de processus sont: un modèle scientifique est une vue abstraite simplifiée d`une réalité complexe. Un modèle scientifique représente des objets empiriques, des phénomènes et des processus physiques d`une manière logique. Les tentatives de formaliser les principes des sciences empiriques utilisent une interprétation pour modéliser la réalité, de la même manière que les logiciens axiomatiisent les principes de la logique.

Ecrit par